Société

Novembre 2021

Le 24 novembre 2021

Une programmation à télévorer, cet hiver

Dès le 3 janvier, Télé-Québec lancera sa hivernale avec une foule de nouveaux contenus et de grands retours attendus à télévorer. Pour ceux et celles chez qui la routine n’aura pas encore repris, le cinéma famille restera à l’horaire à midi toute cette première semaine de janvier, nous gardant un pied dans les Fêtes.

Les nouveautés de l’hiver

Équipé de sa curiosité et de son célèbre sens de l'humour, Mehdi Bousaidan plonge dans l'univers du numérique avec le magazine En ligne. Assisté par la spécialiste des médias numériques Nellie Brière, il part à la recherche de conseils pratiques et de notions essentielles pour faire de nous de meilleurs citoyens dans cet univers connecté [Mercredi à 19 h 30, dès le 5 janvier]

Du lundi au jeudi, une place privilégiée est offerte aux rendez-vous pour la famille mettant la science à l’honneur : retrouvez Génial!, maintenant précédé du nouveau magazine C’est humain. Avec ses experts scientifiques et ses collaborateurs Manal Drissi et Meeker Guerrier, Marie Soleil Dion tente de comprendre les comportements humains, des plus sérieux aux plus loufoques, en s’appuyant sur les sciences. Place aux expériences étonnantes avec une personnalité différente chaque émission! [C’est humain du lundi au jeudi à 18 h 30, puis Génial! à 19 h, dès le 3 janvier]

La nouvelle fiction famille Le pacte met en vedette des personnalités appréciées telles que Marilyn Castonguay, Alexandre Goyette, Fayolle Jean Junior, Fanny Mallette, Mathéo Piccinin-Savard ou encore Debbie Lynch-White. Dans Le pacte, Aïna, Arnaud et Théo, trois jeunes mal assortis, se font le serment de tout mettre en œuvre pour protéger leurs sombres secrets. En cas de trahison ou d’échec, ceux-ci seront révélés sur la plateforme numérique la plus populaire de l’heure. Par ailleurs, on pourra découvrir du contenu exclusif associé au Pacte, échanger et prendre part à un nouveau jeu d’enquête et d’énigmes sur le Squat – le réseau social des jeunes de Télé-Québec. [Du lundi au jeudi à 18 h 30, dès le 14 février]

Il n’y a pas que Les Schtroumpfs qui ont choisi Télé-Québec pour vivre leurs nouvelles aventures : Idéfix et les Irréductibles aussi! Oui, le fameux petit compagnon d’Obélix prend du galon et a maintenant sa propre série d’animation 3D. Présentée en primeur nord-américaine, elle reprend tous les ingrédients qui font le succès d’Astérix : l’aventure, l’action, l’humour, la magie et l’esprit de joyeuse résistance des petits contre les grands. [Du lundi au vendredi à 17 h 10 et en reprise le lendemain à 6 h 40, dès le 3 janvier, et les 5 premiers épisodes en primeur sur telequebec.tv et sur le Squat dès le 10 décembre]

Les Grands rendez-vous culturels se poursuivent tout l’hiver. Mélodies perdues [29 janvier] offrira une magnifique et bouleversante incursion des Ballets Jazz Montréal dans l’univers poétique de Patrick Watson. Ensuite, tous pourront apprécier le bijou Vivre : le spectacle spectral de Klô Pelgag [11 février], nommé spectacle en ligne de l'année – francophone au dernier Gala de l’ADISQ. Rachel Graton présentera sa première pièce encensée par la critique, La nuit du 4 au 5 [5 mars], avec une Geneviève Boivin-Roussy renversante de vérité dans le rôle d’une fille ayant été agressée et cherchant à reconstruire la chronologie des événements. Pour la Journée internationale des droits des femmes, Télé-Québec célèbre le talent de sa plus grande rockeuse, Marjo [8 mars], qui interprètera ses plus grands succès en fougue et en tendresse. Finalement, le suspense, la mode et les ragots de village se rencontreront dans la pièce de Michel Marc Bouchard Embrasse [26 mars], avec Théodore Pellerin, Anne-Marie Cadieux, Alice Pascual, Anglesh Major et Yves Jacques.

Des documentaires pour comprendre et s’interroger sur notre monde et notre société

Les docuvores télé-québécois sont gâtés avec quatre nouvelles productions d’ici. Pour marquer la Semaine de prévention du suicide, Télé-Québec présente le troublant Perdre Mario [2 février], dans lequel le réalisateur Carl Leblanc décrit ce qui a précédé le geste ultime de son meilleur et plus vieil ami, Mario, et démonte la mécanique du désarroi vécu par sa bande d’amis tissée serrée. Après avoir récemment lancé la série balado La nuit des longs couteaux, Télé-Québec revient sur l’héritage de René Lévesque, 35 ans après son décès et 100 ans après sa naissance, avec le documentaire Qui se souvient de René Lévesque? [9 février]. De Montréal à New Carlisle, le journaliste Guillaume Bourgault-Côté traverse le Québec pour aller à la rencontre de proches, de collègues, d’experts et d’artistes qui ont côtoyé l’homme. Dans Pouvoir oublier [16 mars], on se demandera : que reste-t-il du syndicalisme qui a voulu renverser l’ordre établi, cinquante ans plus tard? Le documentaire interroge le mythe fondateur du syndicalisme québécois moderne qu’est le Front commun de 1972. Y a-t-il un avenir pour un syndicalisme qui ne sait plus mordre? Finalement, en 2003, la vidéo du Québécois Ghyslain Raza mimant une scène de Star Wars est devenue virale sur toute la planète, faisant de l’adolescent de quatorze ans la première victime de cyberintimidation à l’échelle mondiale, bien avant l’arrivée des médias sociaux. Dans le documentaire Dans l’ombre du Star Wars Kid [30 mars], Ghyslain Raza revisite son histoire pour la première fois à l’écran et questionne le phénomène de la viralité. [Mercredi à 20 h]

Télé-Québec présente également une trentaine de documentaires triés sur le volet à l’international. Parmi eux : Des vaccins et des hommes. La science du vaccin n’est pas récente, mais elle suscite encore de nombreuses questions. Au fil d’entrevues, d’analyses et d’expériences avec des chercheurs et des médecins, le documentaire remonte le cours de l’histoire pour nous en apprendre davantage sur les différentes pandémies auxquelles l’humanité a survécu et revisiter les maladies infectieuses aujourd’hui éradiquées grâce aux vaccins. Ensuite, Mon cerveau fait l’autruche pose la question : pourquoi refusons-nous parfois d’entendre la vérité, même si elle est irréfutable? Qu’est-ce qui explique notre inertie collective face à l’urgence environnementale? Enquête sur la façon dont notre cerveau accepte ou refuse de faire face à des informations ou une réalité que l’on souhaite ignorer. En trois rendez-vous, Les gardiens de l’Antarctique suit une quarantaine de personnes, dont un Québécois, s’apprêtant à passer quatre mois sur le continent blanc plein de dangers et d’événements inattendus, isolées du reste du monde et concentrées sur leur mission scientifique. La série se penche sur les défis à venir sur les plans planétaire et climatique. Aussi, pour les animaux sociaux que nous sommes, les contacts physiques représentent un besoin vital : le « langage » du toucher, que nous cultivons dès la naissance, est indispensable à un bon développement physique, immunitaire et cérébral. Dans Le pouvoir des caresses : le toucher, un contact vital, des équipes internationales de chercheurs se sont penchées sur la question, alors que commencent à se dessiner les conséquences psychologiques de la distance imposée entre individus pour lutter contre la pandémie de COVID-19. [Lundi, mardi et mercredi à 20 h, dès le 3 janvier]

Des fictions internationales palpitantes

Les passionnés de séries nordiques seront comblés puisque la série la plus ambitieuse produite en Norvège débarque sur les ondes de Télé-Québec! Adaptée des romans à succès de Jørn Lier Horst, Wisting est remplie d’intrigues complexes qui ne nous laissent aucun répit. Un homme est retrouvé mort, enseveli sous la neige. L’inspecteur norvégien William Wisting devra faire équipe avec une ancienne agente du FBI new-yorkais (interprétée par la Canadienne Carrie-Anne Moss) pour élucider cette affaire, ce qui les mènera sur la piste d’un tueur en série américain hautement recherché. [Mardi à 21 h, dès le 4 janvier]

Évidemment, la programmation d’hiver ne serait pas complète sans les bons moments de cinéma pour tous les goûts, les vendredi, samedi et dimanche. À voir, en primeur : le puissant film Vagues (Waves, 2019) mettant brillamment de l’avant la tyrannie de la mise en image de soi à l’ère des réseaux sociaux, la toxicomanie et la masculinité toxique; la comédie satirique palestinienne saluée au Festival de Cannes C’est ça le paradis? (2020); le bijou de drame social familial à la finale complètement déchirante Désolé de vous avoir manqué (Sorry we missed you, 2020); l’incroyable histoire vraie de deux familles tentant de fuir l’Allemagne de l’Est en pleine guerre froide à bord d’une montgolfière dans Le vent de la liberté (2019); ); le percutant Prix du jury à Cannes, finaliste aux Oscars, sur la plus explosive des banlieues parisiennes, Les Misérables (2019); le drame troublant du Québécois François Delisle où le retour d’un toxicomane ranime de vieux démons au sein d’une famille bourgeoise, Ca$h Nexu$, avec Alexandre Castonguay et François Papineau, et plus encore. [Vendredi à 23 h, samedi à 18 h et 22 h, dimanche à 22 h, dès le 7 janvier]

De grands retours pour de belles soirées devant l’écran

En plus de toutes ces nouveautés, de grands retours assureront de belles soirées devant l’écran : téléviseur, télévision intelligente, tablette, etc.

Les jeudis, la série documentaire Police en service nous replonge dans le travail quotidien des policiers et de leurs unités. En cette deuxième saison, la série explore de nouveaux thèmes comme les limites du métier de policier, le dangereux travail du groupe d’intervention tactique et la toxicomanie, une problématique sociale complexe qui déteint sur toutes les unités du service. Une immersion dans un univers fascinant où la réalité dépasse parfois la fiction. La série balado Police en service – Retour en arrière sera aussi alimentée de nouveaux épisodes. Tout de suite après, Monic Néron et Émilie Perreault mettent en lumière des idées et des actions pour répondre à différentes problématiques de notre société avec le retour de L’avenir nous appartient. Les deux journalistes engagées vont à la rencontre de personnes inspirantes et proposent un magazine aux visions et aux initiatives tout aussi innovantes que variées. Elles débutent d’ailleurs la saison avec une émission spéciale portant sur un lourd problème de société qui vaut la peine qu’on s’y attarde pour trouver des solutions : la violence conjugale. [Police en service jeudi à 20 h, puis L’avenir nous appartient à 21 h, dès le 6 janvier]

Les vendredis, Curieux Bégin rend hommage aux restaurateurs québécois en saluant la réouverture très attendue de leurs établissements, après des mois de confinement. En cours de saison, il se permet également une sortie toute spéciale dans la vallée de l’Okanagan. Tout de suite après, dans Deux hommes en or et Rosalie, Patrick Lagacé, Pierre-Yves Lord et Rosalie Bonenfant reçoivent en direct des personnalités qui ont marqué l’actualité de la semaine. Avec l’aplomb, la pertinence et l’humour qu’on leur connaît, les animateurs mèneront cette année encore des entrevues des plus éclairantes. [Curieux Bégin vendredi à 20 h, puis Deux hommes en or et Rosalie à 21 h, dès le 7 janvier]

Ce même soir, sur le coup de 22 h chaque semaine, le balado Signal nocturne continue de mettre en valeur le travail des artistes de partout au Québec, qu’ils soient issus de la littérature, du théâtre, du cinéma ou de la création sonore et musicale. Sur La Fabrique culturelle de Télé-Québec : des entrevues passionnantes, des textes inédits, des performances intimes et des conceptions sonores envoûtantes. Parmi les rencontres à venir : l’autrice estrienne Véronique Grenier, Émilie Monnet, ainsi que Saratoga. [Signal nocturne, vendredi à 22 h sur lafabriqueculturelle.telequebec.tv]

Nouvelle saison, nouvelle case horaire pour Cochon dingue et ses animateurs Pascal Morrissette, Valérie Chevalier, Marilou Morin et Pascal Barriault. Parmi les nouveautés : semaines thématiques, animateurs invités récurrents et émissions spéciales entièrement créées à partir des suggestions du public. De plus, les jeunes seront invités à participer à cinq moments d’échange en direct. [Lundi au jeudi dès 16 h 30, dès le 3 janvier | Échanges en direct sur le Squat le mardi à 17 h 15, dès le 11 janvier]

Passe-Partout est de retour avec de nouvelles émissions, de nouveaux jeux sur l’application et de nouvelles chansons créées par une pléiade d’artistes tels Jérôme 50 et Julyan, Benoît Archambault, Viviane Audet et Robin-Joël Cool, Les sœurs Boulay et Francis Mineau, Félix Dyotte et Evelyne Brochu, Catherine Major, Ingrid St-Pierre et bien d’autres. Les nouvelles chansons seront d’ailleurs offertes sur un nouvel album dont la date de sortie et les détails seront dévoilés prochainement. [Du lundi au jeudi à 18 h et en rediffusion tous les jours à 8 h, dès le 17 janvier] De plus, Passe-Partout, Passe-Carreau et Passe-Montagne iront à la rencontre de leur public avec Coucou Passe-Partout – le spectacle, présenté partout au Québec dès la fin janvier.

Un nouveau projet pour les jeunes du secondaire : le défi Les créateurs

Lancé hier, le défi Les créateurs se poursuivra tout l’hiver. Le projet invite les élèves du secondaire à réaliser des créations en écriture, en arts plastiques, en danse, en art dramatique ou en musique et ainsi courir la chance de voir le fruit de leur talent diffusé sur les réseaux sociaux ou à la télé. À l’hiver, ils pourront également profiter d’une docu-série Web où on verra des jeunes de talent en pleine création d’œuvres avec des personnalités reconnues dans leur domaine respectif; et de quatre expériences créatives interactives en direct sur les réseaux sociaux. Le tout culminera avec un grand événement télévisuel présenté à Télé-Québec le 20 mai 2022. Plus de détails : lescreateurs.telequebec.tv.

***

À propos de Télé-Québec
Télé-Québec est le média public à vocation éducative et culturelle du Québec. Multiplateforme, Télé-Québec propose une programmation unique qui a pour but de cultiver le goût du savoir, de favoriser l’acquisition de connaissances, de susciter la réflexion, de promouvoir la vie artistique et culturelle d’ici ainsi que de refléter les réalités régionales et la diversité du Québec. Outre son siège social établi à Montréal, la Société compte 10 bureaux régionaux. Que ce soit sur son site Web ou avec son application, Télé-Québec propose tous ses contenus vidéo sur tous les écrans, et ce, gratuitement. On peut suivre Télé-Québec sur Facebook, Twitter, YouTube et Instagram.

–30–


Accédez à la salle de presse de l’hiver 2022 (synopsis et photos)

Renseignements et demandes d'entrevue :
Aurélia Genay | 438 878-3472| agenay@telequebec.tv
Danielle Brassard | 514 619-1887 | dbrassard@telequebec.tv

Source : Relations de presse

Retour à la liste des communiqués
­ Remonter en haut de la page