Société

Août 2021

Le 25 août 2021

En 2021-2022, télévorez Télé-Québec!

Télévorez Télé-Québec! Voilà l’invitation que lance fièrement la chaîne cette année avec une programmation mariant brillamment quantité et qualité. Dès le 6 septembre et au cours des prochains mois, les émissions déjà tant appréciées seront de retour et des nouveautés en tout genre seront lancées sur toutes les plateformes. Décidément, le public aura largement de quoi télévorer Télé-Québec! Pour tout savoir : rentree.telequebec.tv.

Premier saut dans cette nouvelle programmation : une Curieuse rentrée 2021 des plus délassantes au cours de laquelle plusieurs personnalités de Télé-Québec dévoilent à Christian Bégin et au public ce que la saison leur réserve. L’émission spéciale est suivie du premier grand rendez-vous culturel de 2021-2022 : Charlebois à Ducharme, un concert unique et enveloppant livré brillamment par Charlebois, qui interprète 14 chansons issues de son répertoire ducharmien, accompagné par des comédiens qui mettent leurs voix au service des textes de l’écrivain. (vendredi 3 septembre à 19 h 30, puis à 21 h)

Forte de ses GRANDS RENDEZ-VOUS CULTURELS salués par le public et les médias l’an dernier, Télé-Québec en promet bien d’autres au cours des prochains mois, des productions réalisées pour la plupart expressément pour son public : Les étés souterrains, un solo théâtral en direct avec Guylaine Tremblay; Loud cinétique avec Loud et ses invités, dont Charlotte Cardin et Alexandra Stréliski; Gregory Charles et sa bande dans un hommage à la musique métissée de Montréal; Passagers, un voyage dans le monde du cirque avec Les 7 Doigts; Les Cowboys Fringants avec l’Orchestre symphonique de Montréal; Les Ballets Jazz Montréal sur la musique de Patrick Watson; Vivre : le spectacle spectral de l’unique Klô Pelgag; un concert hautement rock pour la Journée internationale des droits de la femme avec Marjo et ses complices; Embrasse, la nouvelle pièce de Michel Marc Bouchard avec Anne-Marie Cadieux, Alice Pascual, Anglesh Major, Théodore Pellerin et Yves Jacques; une odyssée musicale avec Cœur de pirate; et plus.

Outres ces rendez-vous, la CULTURE a encore une place de choix à Télé-Québec, que ce soit avec Belle et Bum, Le Premier Gala de l’ADISQ, Y’a du monde à messe, Cette année-là ou avec une programmation cinéma qui en met plein la vue aux cinéphiles et aux familles. Pour sa deuxième année, la compétition de rap télévisée La fin des faibles propose plusieurs nouveautés. Avis à tous et toutes : la période de candidatures s'ouvre au début septembre! La fin des faibles s’inscrit par ailleurs dans le grand projet Le français, comme je l’aime! qui veut mettre notre belle langue française à l’honneur avec, entre autres, une série de 101 capsules à saveur humoristique, historique et artistique; un événement télévisuel de 90 minutes réunissant des artistes multidisciplinaires; et un manifeste porté par plusieurs personnalités connues du Québec.

Tout comme La fin des faibles, LA FABRIQUE CULTURELLE fait la part belle à la culture hip-hop avec la nouvelle websérie Le cœur sur le flow, menée par Marième Ndiaye. Autre nouveauté du côté de la plateforme culturelle de Télé-Québec : Fanny Bloom marque les 20 ans de l’indétrônable album Rêver mieux avec le balado en cinq épisodes Daniel Bélanger : Rêve encore.

Du côté des émissions de SOCIÉTÉ qui permettent de mieux comprendre notre monde, la nouveauté pilotée par Patrick Lagacé Nos années 20 s’ajoute à Dans les médias (qui présentera sa 100e émission et accueille cette saison Philippe Léger à titre de nouveau chroniqueur), à L’avenir nous appartient et à Deux hommes en or. L’année 2020 a bousculé toutes les sphères de nos vies. Ce magazine explore les manières dont notre société, qui est à un tournant à tous les égards, va y réagir et se réinventer au cours de la prochaine décennie.

Du côté des MAGAZINES : Format familial, Ça vaut le coût (qui accueille la jeune reporter Julia Pagé et fêtera cette saison sa 200e émission) et L’indice Mc$ween (qui lance sa saison avec sa 100e émission) voient poindre à l’hiver la nouveauté En ligne, où l’humoriste Mehdi Bousaidan plonge dans l’univers du numérique à la recherche de conseils pratiques et de notions essentielles pour adopter de bonnes pratiques en ligne. Au fait, est-ce vrai que nos téléphones nous écoutent à notre insu?

Les bonnes RECETTES réconfortantes, 100 % santé ou tout à fait décadentes ont toujours la cote avec Curieux Bégin, qui se permet une sortie toute spéciale dans la vallée de l’Okanagan, ainsi qu’avec Un chef à la cabane et Moi j’mange, qui accueille à quelques occasions la créatrice culinaire et grande gagnante du concours Wall of Chefs, Lindsay Brun. D’ailleurs, Lindsay arrive également sur la plateforme Cuisinez! avec la série Lindsay Brunch pour réinventer les déjeuners grâce à des plats vraiment surprenants!

Les amateurs de FICTION ne seront pas en reste! D'abord, du côté jeunesse et famille, on note les deuxièmes saisons du 422, des Mutants et de la websérie La Panne (avec la participation de Nathalie Simard), mais également la nouveauté Le pacte dans laquelle trois jeunes font le serment de tout mettre en œuvre pour protéger leurs sombres secrets, avec les jeunes Mathéo Piccinin-Savard, Léokim Beaumier-Lépine, Sarah-Maxine Racicot ainsi que Marilyn Castonguay, Alexandre Goyette, Debbie Lynch White, Fanny Mallette, Fayolle Jean Junior, pour n’en nommer que quelques-uns. Du côté des webséries grand public, il faut voir Je ne suis pas un robot avec Geneviève Schmidt et Leila Donabelle Kaze dans l'univers sordide de la modération des contenus des réseaux sociaux, et Entrelacés, qui met de l’avant la vie amoureuse de tout couple, entre lune de miel, lutte pour le pouvoir et doute. Finalement, coups de cœur dénichés à l’international : la nouveauté Wisting, une enquête scandinave sous haute tension, et la troisième saison d’Unforgotten : le passé déterré, où l’inspectrice en chef Cassie Stuart et son collègue Sunny Khan enquêtent sur le meurtre d’une jeune fille de seize ans, à Londres.

Télé-Québec est passée maître en présentation de SÉRIES DOCUMENTAIRES marquantes. Série la plus regardée de la chaîne l’année dernière*, De garde 24/7 est de retour avec, en début de saison, trois nouvelles émissions dédiées à la course contre la montre occasionnée par la COVID, Police en service est aussi de retour pour une nouvelle saison et un nouveau balado. Nouveauté à ne pas manquer : La Une offre une immersion dans les coulisses du journalisme d’enquête en suivant des journalistes engagés toujours en quête de vérité et fait voir l’ampleur du travail accompli derrière chaque enquête qui révèle, bouscule et dérange. La Une est aussi accompagnée d’un balado. Les vins de la Belle Province ayant de plus en plus la cote auprès des amateurs québécois, une autre série documentaire attirera l’attention au printemps. D’un réalisateur lui-même fils de vigneron, La vigne est belle révèle la richesse de l’univers vinicole d’ici en captant, au fil de nos quatre saisons, le travail quotidien et les enjeux tant humains que professionnels de vignerons passionnés.

Jusqu’à 5,5 millions de Québécois ont regardé au moins un DOCUMENTAIRE à Télé-Québec l’année dernière.** À nouveau cette année, il y a fort à parier que les documentaires québécois présentés en primeur feront discuter, brasseront la cage, secoueront peut-être même des idées préconçues. Dans le docu-variété Le 11 septembre et moi, Nicolas Ouellet rencontre Mehdi Bousaidan, Safia Nolin, Rahmane Belkebiche, Chafiik (Loco Locass), Elkahna Talbi (Queen Ka) et Ines Talbi pour percevoir comment l'événement s’est répercuté sur leur art. Avec Le procès, Pierre Craig se propose d’examiner les méandres du système de justice pour tenter de comprendre les raisons de sa lourdeur et de sa forte résistance au changement, car plus d’un s’est découragé, y a laissé sa santé ou y a perdu toutes ses économies. Les Québécois dépassent au quotidien de 250 % la moyenne mondiale de consommation d’eau potable; La goutte de trop se penche sur notre honteux gaspillage d’eau qui va même jusqu’à mettre la ressource en péril! Le poignant Seuls met trois visages sur tous ces enfants qui – année après année – partent de leur pays, arrivent seuls au Québec et doivent se reconstruire en ayant tout laissé derrière, même leurs parents. Trente-cinq ans après le décès du politicien et cent ans après sa naissance, le journaliste Guillaume Bourgault-Côté pose la question Qui se souvient de René Lévesque? De Montréal à New Carlisle, il traverse le Québec pour aller à la rencontre de proches, de collègues, d’experts et d’artistes qui ont côtoyé l’homme, au propre comme au figuré. Ensemble, ils tentent de cerner ce qu’il nous reste de René Lévesque. À se mettre à l’oreille également : le balado La nuit des longs couteaux remontant le fil haletant de la fameuse nuit historique où le premier ministre du Québec s’est pris au piège d’un fin stratège. Dans Perdre Mario, qui sera diffusé lors de la Semaine de prévention du suicide, le réalisateur Carl Leblanc décrit ce qui a précédé le geste ultime de son meilleur ami Mario, qui s’est logé une balle de calibre 22 dans la tête, et démonte la mécanique du désarroi vécu par sa bande d’amis tissée serrée. Cinquante ans plus tard, que reste-t-il du syndicalisme qui a voulu renverser l’ordre établi? Pouvoir oublier (titre provisoire) interroge le mythe fondateur du syndicalisme québécois moderne qu’est le Front commun de 1972, à l’aube de son cinquantième anniversaire. En 2003, la vidéo du Québécois Ghyslain Raza mimant une scène tirée des films Star Wars avec un sabre laser devient virale sur toute la planète. L’adolescent de quatorze ans devient ainsi la première victime de cyberintimidation à l’échelle mondiale, bien avant l’arrivée des médias sociaux. Il brise aujourd’hui le silence et réfléchit au phénomène dont il a été la proie dans le documentaire Dans l’ombre du Star Wars Kid. À tous ceux-là s’ajoute une variété de documentaires choisis à l’international, dont la série d’observation belge Les gardiens de l’Antarctique, qui suit une quarantaine de personnes, dont un Québécois, s’apprêtant à passer quatre mois en Antarctique, isolées du reste du monde et gérant au quotidien le fonctionnement pratique de la station polaire. La série soulève des questions universelles et des défis pour l'avenir sur les plans planétaire et climatique. Également : Vieillir jeune, dans lequel des scientifiques sont persuadés que la recette antivieillissement est sur le point d’être trouvée; 11 septembre minute par minute, qui expose la communication frénétique qui a eu lieu sur les ondes alors que les agents de bord, les autorités de l'aviation et le président vivaient le cauchemar; La grande malbouffe; Mon cerveau fait l’autruche; Fast fashion, les dessous de la mode à petite prix; Des vaccins et des hommes; et bien d’autres.

Cette année encore, Télé-Québec se pose en joueur de premier plan pour la JEUNESSE ET LA FAMILLE. D’ailleurs, la réputation de la chaîne en la matière n’est plus à faire à l’international! C’est pour cette raison qu’elle diffusera Les Schtroumpfs 3D en grande primeur francophone nord-américaine à l’automne, de même que les aventures du célèbre chien des albums Astérix avec Idéfix et les Irréductibles. Du côté des productions québécoises, aux Alix et les Merveilleux, Passe-Partout (dont l’album de nouvelles chansons interprétées par plusieurs artistes sortira à l’hiver), Cochon dingue, Génial!, Encore plus Génial! et MAMMOUTH s’ajoutent les nouvelles capsules animées réalisées entièrement par l’équipe de Télé-Québec Super Plex ainsi que le nouveau magazine familial C’est humain, où Marie Soleil Dion se donne pour mission de percer les mystères de l’être humain et de comprendre les comportements humains, des plus sérieux aux plus loufoques, en réalisant des expériences étonnantes avec une personnalité invitée à chacune des émissions.

Coucou, l'endroit idéal où les tout-petits retrouvent leurs meilleurs jeux et émissions ainsi que leur cher ami Bulle; le Squat qui, comme un véritable réseau social en ligne, favorise les échanges entre les jeunes dans le respect de soi, des autres et de la diversité des opinions; La Fabrique culturelle, qui présente des contenus des quatre coins du Québec; et Cuisinez! avec ses quelque 5 000 recettes : LES PLATEFORMES de Télé-Québec ont la cote! Même chose du côté de la plateforme dédiée aux enseignants et élèves Télé-Québec en classe, qui ajoute à tous ses contenus offerts 32 trousses interactives en littérature entièrement réalisées à partir d’albums québécois pour les élèves des 2e et 3e cycles du primaire. Les trousses proposent des activités variées pour faire participer les élèves, les faire lire, écrire, dessiner, mimer, discuter et réfléchir.

Les télévores sont de tous les âges. Ils sont renseignés et informés et aiment avoir l’heure juste. Ils veulent discerner ce qui est vrai de ce qui l’est moins ou pas du tout. Ils ont l’œil curieux. Ils veulent de l’émotion… Les télévores, grands ou petits, s’intéressent aux histoires inventées. Ils adorent se faire surprendre! Les télévores sont omnivores, herbivores, locavores et tout ça à la fois. Les télévores sont Télé-Québécois et fiers de l’être!

***


À propos de Télé-Québec
Télé-Québec est le média public à vocation éducative et culturelle du Québec. Multiplateforme, Télé-Québec propose une programmation unique qui a pour but de cultiver le goût du savoir, de favoriser l’acquisition de connaissances, de susciter la réflexion, de promouvoir la vie artistique et culturelle d’ici ainsi que de refléter les réalités régionales et la diversité du Québec. Outre son siège social établi à Montréal, la Société compte 10 bureaux régionaux. Que ce soit sur son site Web ou avec son application, Télé-Québec propose tous ses contenus vidéo sur tous les écrans, et ce, gratuitement. On peut suivre Télé-Québec sur Facebook, Twitter et Instagram. telequebec.tv

–30–




* Numeris, Québec francophone, 7 septembre au 11 décembre 2020 (10 épisodes), jeudi 20 h, 2 ans+ (10 épisodes), au total des diffusions hebdomadaires, tous 2+
** Numeris, Québec francophone, du 1er avril 2020 au 31 mars 2021, portée cumulative 1 minute (5 498 000 Québécois de 2 ans+ ou 73,7 %), parmi tous les documentaires présentés (618 diffusions au total)



Renseignements :

Aurélia Genay | 438-878-3472 | agenay@telequebec.tv
Danielle Brassard | 514-619-1887 | dbrassard@telequebec.tv

Source : Relations de presse

Retour à la liste des communiqués
­ Remonter en haut de la page