Société

Juillet 2021

Le 7 juillet 2021

127 nominations pour les contenus de Télé-Québec aux prix Gémeaux 2021

Plus que jamais ancrée dans le quotidien des Québécoises et des Québécois, la programmation multiplateforme de Télé-Québec s’est à nouveau distinguée lors du dévoilement des nominations aux prix Gémeaux, qui avait lieu hier, en récoltant 127 nominations.

La culture occupe une place de choix dans le cœur des Télé-Québécois, notamment grâce à une offre culturelle exceptionnelle regroupant des spectacles et des captations inoubliables comme celles de La Face cachée de la Lune, des Hardings, de Bleu Jeans Bleu en téléski, de Danse en trois temps et de L’origine de mes espèces – La genèse. Onze nominations viennent saluer la qualité de ces captations, qui ont donné accès à la culture à tous les publics. De son côté, l’ineffable Marc Labrèche continue de séduire son public en récoltant une nomination pour son animation de Cette année-là, le grand plateau culturel de Télé-Québec. Pierre-Yves Lord fait de même pour son animation de la compétition de rap La fin des faibles, qui a permis de découvrir le talent de la relève québécoise avec les mots.

Le grand succès populaire et critique M’entends-tu? remporte pas moins de 12 nominations pour sa troisième et ultime saison, présentée à l’hiver dernier, dont une à titre de meilleure comédie. Une nomination dans la catégorie meilleur texte : comédie souligne la grande qualité de l’écriture dramatique de Florence Longpré et Pascale Renaud-Hébert. Des nominations dans les catégories d’interprétation soulignent quant à elles la force du jeu d’Eve Landry et de Florence Longpré (premier rôle féminin) et de Marie-France Marcotte (rôle de soutien féminin). Mais ce n’est pas tout : la réalisation, le son, la direction photographie, la création de costumes, les maquillages et coiffures, le montage et la distribution artistique sont également nommés.

Les webséries de fiction Dounia (trois nominations), Les fleuristes (quatre nominations), L’arène (trois nominations) et La loi c’est la loi (trois nominations) se démarquent également dans les catégories médias numériques. Dounia, une série d’animation entièrement produite au Québec, pourrait remporter le titre de meilleure émission ou série originale jeunesse : fiction, Les fleuristes celui de meilleure émission ou série originale : comédie et L’arène celui de meilleure émission ou série : dramatique. Les textes, l’interprétation et la réalisation de ces quatre webséries sont également récompensés par des nominations.

Quarante-six nominations saluent le travail et l’engagement des équipes des contenus jeunesse de Télé-Québec, notamment celles de MAMMOUTH et de Cochon dingue, qui reçoivent respectivement neuf et quatre nominations. La Soirée MAMMOUTH se distingue entre autres dans les catégories meilleure émission ou série jeunesse : divertissement, meilleure réalisation jeunesse : divertissement/magazine et meilleur texte : jeunesse. Ses animateurs depuis les débuts Pier-Luc Funk et Sarah-Jeanne Labrosse sont également en nomination. Après avoir remporté le Gémeaux de la meilleure émission ou série jeunesse : magazine sans interruption depuis 2017, le très populaire magazine jeunesse Cochon dingue est à nouveau finaliste pour remporter ce titre. Récompensés par trois Gémeaux pour leur animation énergique, Pascal Barriault, Valérie Chevalier, Marilou Morin et Pascal Morrissette poursuivent sur leur lancée avec une nouvelle nomination dans la catégorie de la meilleure animation : jeunesse. Le magazine est également en nomination pour sa réalisation et sa recherche.

Autre émission très populaire auprès de la famille, le jeu-questionnaire Génial!, huit fois lauréat du prix Gémeaux du meilleur jeu, récidive avec une nomination dans cette catégorie. Stéphane Bellavance et Martin Carli sont pour leur part en lice pour remporter le Gémeaux de la meilleure animation : jeu pour une septième fois. L’émission est aussi finaliste dans la catégorie meilleure réalisation : jeu. Sur le Web, la série On parle de santé mentale, qui s’adressent aux jeunes et à leurs parents, recueillent six nominations, soit celles de la meilleure émission ou série originale produite pour les médias numériques jeunesse : divertissement/magazine, de la meilleure réalisation dans cette même catégorie, ainsi que trois nominations en interprétation pour Mathieu Dufour, Matthieu Pepper et Rosalie Vaillancourt. Quant aux très instructives webséries Pourquoi? et Pense fort, elles récoltent trois nominations. Pense fort se retrouve d’ailleurs finaliste au titre de meilleure émission ou série originale produite pour les médias numériques jeunesse : divertissement/magazine.

En fiction jeunesse : 12 ans et moins, en plus de Dounia, les séries Alix et les Merveilleux, Les Mutants et Passe-Partout sont également finalistes à titre de meilleure émission ou série dans cette catégorie. Quatre acteurs et actrices de la distribution d’Alix et les Merveilleux sont finalistes pour leur interprétation, soit Jean-Philippe Lehoux, Rosalie Daoust, Didier Lucien et Marilyn Castonguay. La nouvelle série Les Mutants, avec six nominations, dont meilleur premier rôle masculin : jeunesse (Mathéo Piccinin-Savard), meilleur premier rôle féminin : jeunesse (Aurélia Arandi-Longpré) et meilleure réalisation, laisse également sa marque! Passe-Partout, dont la quatrième saison à l’hiver 2022 comptera 17 nouvelles œuvres musicales originales composées par des artistes d’ici, est de son côté aussi récompensée pour la qualité de ses décors, maquillages et coiffures. Gabrielle Fontaine est finaliste au Gémeaux du meilleur premier rôle féminin : jeunesse

Enfin, la qualité de la recherche pour les émissions L’école à la maison et Les Suppléants est saluée par une nomination pour chacune de ces émissions conçues dans l’urgence pour offrir un soutien bienvenu aux élèves privés d’école en présentiel (et à leurs parents) au printemps 2020.

Couronnée de nombreux prix Gémeaux au fil des ans, la programmation documentaire de Télé-Québec continue de marquer les esprits. À heure de grande écoute, elle fait réfléchir, ouvre les horizons, permet d’approfondir les sujets même les plus pointus, provoque des débats, bouscule, émeut ou stimule. La série De garde 24/7, dont la réputation n’est plus à faire tant à l’étranger qu’au Québec, est en lice dans six catégories. Celle qui décrochait le titre de meilleure série documentaire : société en 2016, en 2017, en 2019 et en 2020, pourrait bien remporter le titre une nouvelle fois, si la nouvelle série d’observation Police en service ne lui rafle pas le prix dans cette même catégorie! De garde 24/7 se démarque également dans les catégories de réalisation, de recherche, de direction photographie, de montage et de son. Trois nominations soulignent la qualité de la recherche, de la direction photo et du montage de 180 jours, et une celle du montage de Code Québec. Nos élus est en nomination à titre de meilleure émission ou série documentaire : histoire et politique, et reçoit une nomination pour sa réalisation.

Les documentaires uniques de Télé-Québec sont quant à eux récompensés par un total de 13 nominations. Le très touchant Les poussières de Daech se démarque avec sept nominations, dont meilleure émission documentaire : société, meilleure réalisation documentaire : société, histoire et politique, meilleur scénario : documentaire – émission et meilleure composante numérique pour une émission ou série : documentaire. Aiguille sous roche et Abitibi360 en récoltent chacun une, tandis que Chef en pandémie et Les voleurs d'identité en récoltent chacun deux.

Les magazines de Télé-Québec ne sont pas en reste avec 21 nominations. Toujours là pour outiller les consommateurs et les ménages québécois, Curieux Bégin, Format familial et L’indice Mc$ween sont tous trois en lice pour le Gémeaux du meilleur magazine de services, tandis que Deux hommes en or (aussi en nomination pour sa réalisation), la nouveauté L’avenir nous appartient et Y’a du monde à messe le sont pour le Gémeaux du meilleur magazine d’intérêt social. Les animateurs de Format familial, Sébastien Diaz et Bianca Gervais, coiffés du titre de meilleurs animateurs de magazine de services cinq années de suite, sont à nouveau nommés dans cette catégorie. Le magazine destiné aux parents du Québec est aussi salué pour sa réalisation et sa recherche. À la barre de Dans les médias, Marie-Louise Arsenault est quant à elle en nomination pour la meilleure animation : magazine d’intérêt social. Le magazine est d’ailleurs en lice pour le Gémeaux de la meilleure réalisation : magazine en captation et de la meilleure recherche : talk-show, magazine. Christian Bégin, qui accueille une pléiade d’invités aux intérêts variés depuis cinq saisons sur le grand plateau de Y’a du monde à messe et depuis treize saisons pour Curieux Bégin, récolte aussi une nomination pour son animation de chacune de ces émissions. La réalisation et le montage du magazine de cuisine, ainsi que le montage des Francs-tireurs sont également en nomination pour un prix.

Rappelons que l’année dernière, Télé-Québec a remporté un total de 36 Gémeaux, soit 18 à l'Avant-première et au Gala des prix Gémeaux et 18 lors de la Soirée des artisans et du documentaire.

Consultez la liste complète des émissions de Télé-Québec en nomination au Gala des prix Gémeaux 2021 en cliquant ici.

***

À propos de Télé-Québec
Télé-Québec est le média public à vocation éducative et culturelle du Québec. Multiplateforme, Télé-Québec propose une programmation unique qui a pour but de cultiver le goût du savoir, de favoriser l’acquisition de connaissances, de susciter la réflexion, de promouvoir la vie artistique et culturelle d’ici ainsi que de refléter les réalités régionales et la diversité du Québec. Outre son siège social établi à Montréal, la Société compte 10 bureaux régionaux. Que ce soit sur son site Web ou avec son application, Télé-Québec propose tous ses contenus vidéo sur tous les écrans, et ce, gratuitement. On peut suivre Télé-Québec sur Facebook, Twitter et Instagram. telequebec.tv

-30-


Renseignements : presse@telequebec.tv

Source : Relations de presse

Retour à la liste des communiqués
­ Remonter en haut de la page