Société

Février 2019

Le 6 février 2019

Dans les médias, ce jeudi 7 février

Ce jeudi 7 février, Marie-Louise Arsenault et ses collaborateurs de Dans les médias, Arnaud Granata, Noémi Mercier et Raed Hammoud, reçoivent Renaud Blanchet, d’Occupation Double.

Gros plan : Construire son personnage médiatique
Deux mois après la grande finale d’Occupation Double, qui demeure l’émission de téléréalité la plus populaire du petit écran au Québec, que reste-il des personnages de l’émission? À l’instar des Joanie ou même Maripier Morin dans les saisons précédentes, c’est cette année Renaud Blanchet qui a été le candidat le plus médiatisé. Comment construit-on son personnage dans une émission qui a sa propre trame narrative? Y a t-il une stratégie à adopter pour façonner son image dans les médias? Phénomène incontournable de la télé, la téléréalité fascine autant qu’elle dérange. Renaud nous transporte dans les coulisses.

Vous n’avez pas tout vu : la guerre médiatique de Monsanto
Le glyphosate, cet herbicide commercialisé sous le nom de RoundUp par la compagnie Monsanto, occupe beaucoup d’espace dans les médias, tant au Canada que dans le reste du monde. Le célèbre magazine d’enquête français Envoyé Spécial vient d’ailleurs de lui consacrer une émission de deux heures, mais on lui a reproché plusieurs inexactitudes. Comment trouver la vérité entre la propagande de la multinationale, connue pour ses tactiques d’intimidation des médias, et la diabolisation qui caractérise plusieurs des reportages qui lui sont consacrés? On en jase avec Arnaud.

Arrêt sur image : Rosalia, une image qui dérange
Portée aux nues puis attaquée de toutes parts, la chanteuse espagnole Rosalia a connu un cycle médiatique fou typique de notre époque. Elle a d’abord été saluée pour sa proposition artistique originale, qui mélange flamenco, musique électronique et trap. Elle fait maintenant l’objet de nombreuses critiques et d’accusations d’appropriation culturelle, puisqu’elle est une Catalane qui emprunte à la culture du sud du pays et à celles des Roms. On décode le débat houleux qu’elle a déclenché, qui n’est pas sans rappeler ce que Robert Lepage a vécu avec SLAV et Kanata. Raed a analysé le phénomène en quelques images marquantes.

Décodage : François Legault et l’islamophobie, ou le parcours médiatique d’une phrase maladroite
Le 31 janvier dernier, le premier ministre François Legault, répondant à un journaliste qui lui demandait s’il songeait à instaurer une journée contre l’islamophobie, a répondu candidement que selon lui, l’islamophobie n’existait pas au Québec. Les réactions négatives, d’abord sur les médias sociaux, puis dans plusieurs textes éditoriaux, ne se sont pas fait attendre. Le gouvernement a émis un communiqué le lendemain, mais les précisions n’ont pas calmé les critiques et la phrase a occupé quelques cycles médias. Noémi analyse le parcours médiatique de cette citation avec notre collaborateur invité, l'éditorialiste en chef et directeur principal de la section débats à La Presse +, François Cardinal.

Diffusion | Jeudi 21 h
Émission offerte tout le temps à telequebec.tv
danslesmedias.telequebec.tv | Facebook | Twitter
Une production signée Must Media

***
À propos de Télé-Québec
Télé-Québec est la chaîne de télévision publique à vocation éducative et culturelle du Québec. Elle propose une programmation unique qui a pour but de cultiver le goût du savoir, de favoriser l’acquisition de connaissances, de susciter la réflexion, de promouvoir la vie artistique et culturelle d’ici ainsi que de refléter les réalités régionales et la diversité du Québec. Outre son siège social établi à Montréal, la Société compte 10 bureaux régionaux. On peut suivre Télé-Québec sur Facebook et Twitter. telequebec.tv

–30–


Pour obtenir les photos de l’émission, cliquez ici.

Source : Relations de presse

Retour à la liste des communiqués