Société

Septembre 2016

Le 27 septembre 2016

Pourquoi certains enfants doués sont-ils incapables de trouver leur place à l’école?

Alors que viennent de débuter les consultations publiques sur la réussite éducative initiées par le gouvernement du Québec, Télé-Québec diffusera le lundi 3 octobre à 21 h le documentaire éclairant Doués et oubliés : maman, quand est-ce que j’apprends?

Comment se fait-il qu’au Québec, des enfants qui ont soif de connaissances et une grande capacité d’apprendre soient incapables de trouver leur place dans le système scolaire? Doués, surdoués, enfants à haut potentiel : autant de qualificatifs pour nommer ces jeunes différents, brillants par-delà leur âge, curieux et sensibles. Trop souvent incompris, aussi.

À travers les parcours d’Elliott, de Marie-Andrée et de Loann, on constate que ces enfants et leurs parents demeurent trop souvent laissés à eux-mêmes dans un cadre scolaire étroit, souffrant en silence d’un contenu et d’une cadence d’apprentissage inadaptés à leurs besoins. Ce haut potentiel, qui pourtant devrait être un formidable atout pour traverser sans embûches le parcours académique est si déterminant qu’il devient parfois une source de détresse.

« Il faut penser qu’un enfant avec un très haut potentiel est aussi loin de la moyenne qu’un enfant avec une déficience intellectuelle. » — Éliane Chevrier, neuropsychologue

Dans Doués et oubliés : maman, quand est-ce que j’apprends?, les chercheurs et les spécialistes du domaine de l’éducation les plus renommés tracent les contours complexes de cette réalité ignorée au Québec, qui, par opposition à nombre de sociétés, fait figure de cancre dans sa compréhension et sa prise en charge du phénomène de la douance.

« Au Québec, il n’y a pas de loi pour déterminer la nécessité de services pour ces enfants-là. Donc, il ne se fait officiellement rien! » — Françoys Gagné, docteur en psychologie

Même si tous reconnaissent que les élèves doués et talentueux demeurent un sujet tabou, une question demeure : quelle ambition avons-nous collectivement pour ces jeunes qui sont une ressource précieuse pour notre société?

Diffusion : Lundi 3 octobre à 21 h
Rediffusion : Vendredi 7 octobre à 13 h et dimanche 9 octobre à 20 h
Idée originale, scénario et narration : Marie-Pierre Duval
Réalisation : Marie-Josée Lévesque
Production : Pamplemousse Média — Québec, 2015

***

À propos de Télé-Québec
Télé-Québec est la chaîne de télévision publique à vocation éducative et culturelle du Québec. Elle propose une programmation unique qui a pour but de cultiver le goût du savoir, de favoriser l’acquisition de connaissances, de susciter la réflexion, de promouvoir la vie artistique et culturelle d’ici ainsi que de refléter les réalités régionales et la diversité du Québec. Outre son siège social établi à Montréal, la Société compte 10 bureaux régionaux. On peut suivre Télé-Québec sur Facebook et Twitter. telequebec.tv

- 30 -


Le documentaire est offert sur demande.

• Promo : ici
• Salle de presse : ici
• Photos : ici

Source : Relations de presse

Retour à la liste des communiqués