Société

Août 2017

Le 30 août 2017

Télé-Québec, plus pertinente et festive que jamais en 2017-2018!

• Découvrez notre programmation 2017-2018 [répertoire PDF] [vidéo] [présentation interactive]
• Accédez à la salle de presse (résumés et photos) de l’automne 2017

Cinquante ans de Télé-Québec, 35 ans de Ciné-cadeau, 20 ans de Francs-tireurs et de Josée di Stasio à Télé-Québec, 15 ans de Belle et Bum, 10 ans de Curieux Bégin, 100e émission de Cuisine futée, parents pressés... Décidément, il y a de quoi fêter à Télé-Québec en 2017-2018! Et comme si ce n’était pas assez, on célèbre aussi, bien sûr, l’arrivée sur nos ondes de nouvelles personnalités, tant à l’animation qu’en fiction. Coup d’envoi de cette programmation étonnante, diversifiée et toujours des plus pertinentes dans l’environnement télé québécois, à compter du lundi 11 septembre.

« Cette année, on célèbre le succès toujours grandissant de notre programmation! Après tout, Télé-Québec est la seule chaîne conventionnelle dont l’auditoire des 25-54 ans s’est maintenu au fil des trois dernières années. Forte de son histoire, de son offre de contenus et des personnalités qui la façonnent, Télé-Québec n’a plus les moyens d’être modeste. Place à une grande année de célébrations aux couleurs d’un diffuseur unique en son genre! » se réjouit Denis Dubois, directeur général des programmes de Télé-Québec.

DES NOUVEAUTÉS FESTIVES, INTELLIGENTES, INSPIRANTES

Portée par Marie-Louise Arsenault, la nouveauté Dans les médias marque le retour sur nos ondes d’un grand plateau de discussions sur les enjeux de société. Qu’elles proviennent de la couverture journalistique, de la publicité ou des réseaux sociaux, les images sont omniprésentes et marquent notre quotidien. Entourée de ses collaborateurs et d’un invité différent chaque semaine, Marie-Louise met en lumière les images fortes diffusées toutes les semaines dans les médias nationaux ou internationaux. Que nous révèlent-elles sur notre société? Mené de main de maître par un Pierre-Yves McSween à la fois drôle et crédible, L’indice Mc$ween nous éclaire sur l’économie à petite et à grande échelle, ses mythes comme ses pièges, et sur nos finances personnelles. Une émission à la fois nécessaire et délassante. Fidèle à Télé-Québec depuis ses débuts, en 1977, la Ligue nationale d’improvisation y fête ses 40 ans avec une formule complètement renouvelée, Le National d'impro 2017, allant du repêchage à la finale, en passant par les coulisses et l’arène avec les équipes dirigées par Réal Bossé, Florence Longpré, Luc Senay, Philippe Laprise, etc. La série coanimée par Christian Vanasse et François-Étienne Paré a été tournée lors du plus récent Festival Juste pour rire et à l’occasion des festivités du 375e anniversaire de Montréal. Cette saison à Deux hommes en or, on fait connaissance avec Pierre-Yves Lord, le nouveau coanimateur à l’humour aiguisé, au ton incisif et au sourire des plus sympathiques! À l’hiver, sexe, ambition, amour, jeux d’influence et corruption mèneront le bal politique de la série culte House of Cards, enfin offerte gratuitement à tous à la télévision! Pour la famille, les tant aimés Conseils de famille et Génial! profiteront de nouveau rendez-vous en multijour.

Tout ceci sans oublier MAMMOUTH, l’événement à l’inspiration XXL porté par Sarah-Jeanne Labrosse et Pier-Luc Funk. Télé-Québec cèdera la parole aux jeunes Québécois avec cette soirée festive, amusante et rassembleuse qui célébrera l’inspiration sous toutes ses formes, en direct le 15 décembre. Au programme : les 20 personnalités dont les actions auront été les plus inspirantes pour les jeunes en 2017, des numéros de variétés, des surprises et les discours sentis livrés par les cinq personnes les plus inspirantes qui serviront assurément de modèles aux générations futures. Les jeunes qui souhaitent faire partie du jury de MAMMOUTH peuvent d’ailleurs s’inscrire au concours jusqu’au 15 septembre sur mammouth.telequebec.tv.

Du côté des documentaires, la série tant appréciée De garde 24/7 fait découvrir de nouveaux professionnels œuvrant cette fois à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, dans de nouveaux rendez-vous de 60 minutes. Un peu plus tard cet automne, Jouer dur nous offrira un accès privilégié à un monde hyper secret : celui d’Ubisoft Montréal, plaque tournante de la création et de la production de jeux vidéo – dont For Honour – où une microsociété de joueurs-concepteurs façonne l’industrie mondiale du divertissement. Dans La cure, à l’hiver, on suivra le parcours d’hommes touchants de vérité et de lucidité, aux prises avec de graves problèmes de dépendance et ayant choisi – ou ayant été obligés – d’entreprendre une cure fermée de désintoxication au centre Mélaric qui, bien que sauvé de la fermeture en avril 2016, doit fermer définitivement ses portes ces prochaines semaines.

Et ceci, sans compter les nouveaux documentaires uniques québécois! Grâce au témoignage troublant et émouvant d’Alexandre Taillefer et à ceux d’autres parents inquiets des dérives de leurs enfants, ainsi qu’à la participation de spécialistes, ce documentaire pose la question : après le règne de l’enfant-roi, vit-on celui de l’enfant branché à L’écran roi? Diffusé en marge du marathon de Montréal, le documentaire Les ultras fait découvrir des gens qui repoussent sans cesse les limites, pour qui courir un marathon est pratiquement devenu la norme. Ensuite, on touche un sujet ultra-sensible et dérangeant avec Déchirements  : chaque année, de jeunes Québécoises appartenant à certaines communautés culturelles sont obligées par leurs parents à contracter un mariage qu’elles ne souhaitent pas. En décembre, Bagages donne la parole à des adolescents nouvellement arrivés à Montréal. Ils témoignent d’un ailleurs et d’un avant, puis d’un ici et d’un maintenant. Malgré toute la fraîcheur de leur jeunesse, ils parlent de leur parcours avec une sagesse déconcertante, une émotion à faire chanceler les plus solides et une authenticité désarmante. Dans 100 ans à table, diffusé en marge du Festival Montréal en lumière, la grande Lesley Chesterman accueille neuf des plus grands chefs québécois qui prépareront, à tour de rôle, un mets inspiré par l’histoire de notre gastronomie en évoquant les lieux, les personnages et les faits marquants de notre restauration depuis 100 ans. Finalement, on se demande si nous avons bel et bien raison de penser que la sexualité des adolescents est inquiétante en 2017 avec Nos ados, entre sexe et porno*. Un volet numérique important, destiné aux jeunes, accompagne ce documentaire.

DES ACQUISITIONS POUR APPRENDRE, COMPRENDRE, SE DIVERTIR

Année après année, Télé-Québec confirme son leadership en acquisitions cinéma, documentaires et jeunesse. 2017-2018 ne fait pas exception puisque la chaîne a encore mis la main sur le meilleur de ces deux mondes.

Du côté du cinéma, Télé-Québec a toujours de quoi rassasier les publics, même les plus gourmands, avec près de 300 films provenant d’une douzaine de pays, diffusés les vendredis (case Cinéphile), samedis et dimanches (case Franco-film) soir. Tant les cinéphiles que les curieux prêts à (re)découvrir des classiques ou des propositions qui sortent de l’ordinaire apprécieront l’offre cinéma variée, que l’on parle de films sensibles ou musclés, d’ici ou d’ailleurs. Parmi les primeurs : Deux jours, une nuit; Wadja; Les opportunistes; Mille fois bonne nuit; Une nouvelle amie; La prochaine fois, je viserai le cœur; Saint Laurent; Le garagiste, etc. La famille est également bien servie avec les films de Ciné-mollo présentés tous les samedis à 18 heures (en rappel le dimanche midi). Cette année, il ne faudra surtout pas manquer l’hilarant Kung Fu Panda 3, l’irrésistible Shaun le mouton – Le film et Opération arctique, lauréat du Grand Prix de Montréal au FIFEM, sans oublier les classiques qui ont marqué plus d’une génération.

Avec les documentaires, on laisse toute la place à la science le lundi (Des cyborgs parmi nous, Liens vitaux, Les fabuleux pouvoirs de l’hypnose...), à la nature et à l’environnement le mardi (avec de magnifiques documentaires, dont la quasi-totalité est signée National Geographic) et aux sujets-chocs le mercredi (La face cachée des universités américaines, Le business du sang; Le lait : mensonges et vérités; Pirates : menaces sur le commerce mondial...).

DES SÉRIES ANIMÉES POUR LES JEUNES
Télé-Québec demeure la chaîne préférée des jeunes avec une part d’écoute de 23,4 % durant ses heures de programmation destinées au jeune public chez les 2 à 11 ans (une croissance de 42 % en trois ans!1). En plus de retrouver de nouveaux épisodes de leurs séries préférées (La Pat’Patrouille, Grizzy et les lemmings, Miraculous : Les aventures de Ladybug et Chat noir, etc.), les enfants seront heureux de découvrir de nouvelles séries d’animation dont Idées de Génie, imaginée et produite au Québec, Les aventures du Chat Potté, des célèbres Studios DreamWorks, Les Calinours et leurs cousins, toujours aussi adorables; Nos voisins les pirates, d’après les populaires livres de Jonny Duddle, et plus encore.

LES FÊTES, ÇA SE PASSE À TÉLÉ-QUÉBEC

Encore cette année, Télé-Québec propose à ses téléspectateurs une programmation des Fêtes qui leur donnera l’envie de se caler bien confortablement devant le téléviseur, seul, entre amis ou encore en famille! Tous les films célébrant les 35 ans de Ciné-cadeau (regardé par tout près de 6 millions Québécois francophones en décembre et janvier derniers2 ), la minisérie grisante du classique du cinéma américain Danse lascive, des émissions de Cochon dingue où les animateurs feront éclater huit thèmes inspirés de cette période de l’année, la grande spéciale des Fêtes de Belle et Bum, la revue de l’année des Appendices (qui offriront également une spéciale dédiée aux 50 ans de Télé-Québec au printemps) et les bloopers de Like-moi! ne sont que quelques-uns des rendez-vous à ne pas manquer.


DES RETOURS ATTENDUS

Ça vaut le coût avec Marie-Soleil Michon; Cuisine futée, parents pressés avec Alexandra Diaz et Geneviève O’Gleman; di Stasio avec Josée di Stasio; Électrons libres avec Pierre Chastenay, Rabii Rammal, Marianne Desautels-Marissal; Formule Diaz et le Premier Gala de l’ADISQ avec Sébastien Diaz à qui se joint Bianca Gervais pour Format familial; Les francs-tireurs avec Richard Martineau et Benoit Dutrizac; Homeland avec l’inépuisable Carrie Mathison; Un chef à la cabane avec Martin Picard; Curieux Bégin avec Christian Bégin; Like-moi! avec Adib Alkhalidey, Florence Longpré, Guillaume Lambert, Karine Gonthier-Hyndman, Katherine Levac, Marie-Soleil Dion et Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques; Salmigondis; Le dernier passager WIXX, Cochon dingue avec Pascal Barriault, Valérie Chevalier, Marilou Morin et Pascal Morrissette; 100 % Animal avec Anaïs Favron; Mon ami Bulle (à la télé et sur le Web) et Belle et Bum et qui ouvre la saison télévisuelle avec une spectacle de deux heures enregistré lors du Festival d’été de Québec 2017.

LE PRINTEMPS ET L’ÉTÉ EN FORCE

Et au printemps-été, Christian Bégin sera de retour à la barre du tant aimé Y’a du monde à messe, Guylaine Tremblay portera d’autres entrevues bien senties dans une nouvelle formule de Banc public; Louis-Jean Cormier et bon nombre d’artistes se laisseront porter par le musique dans Microphone, et les amoureux de grandes séries pourront poursuivre le visionnement de Chroniques du crime américain, SOS sages-femmes et Poldark.

DES WEBSÉRIES POUR TOUS LES GOÛTS

Qu’arrive-t-il quand une jeune femme récemment laissée par son homme décide de se mesurer à lui sur son terrain de jeu et l’affronte dans un rap battle? C’est ce que présente L’arène, une série qui donne l’occasion de découvrir l’univers du rap québécois et dans laquelle les fans reconnaîtront plusieurs groupes et rappeurs bien connus. Pour une seconde saison, Les Brutes Lili Boisvert et Judith Lussier cherchent à provoquer, à faire réagir le public avec leur esprit vif, leur féminisme assumé et leur regard drôle et irrévérencieux porté sur les sujets de l’heure. Parallèlement à la diffusion du documentaire du même nom, Nos ados, entre sexe et porno* propose aux jeunes de 13 à 15 ans une série de 35 vidéos sur une variété de thèmes associés à la sexualité : le clitoris, les préliminaires, le consentement, la pornographie, etc. Des sketchs humoristiques – avec Rosalie Vaillancourt et Julien Lacroix notamment – introduisent le thème de la sexualité, qui est enfin décortiquée pour les jeunes, cruellement en manque d’informations. Finalement, Emmanuel Schwartz, Virginie Fortin, Julien Corriveau, Éric Bernier et Julien Lacroix sont en vedette dans la comédie dramatique Sylvain le Magnifique, où on suit Sylvain, dit « le Magnifique », un illusionniste québécois reconnu qui s’avère être secrètement un réel magicien.

LA FAB : TOUTE LA CULTURE, UNE SEULE ADRESSE

La Fabrique culturelle fait plus que jamais rayonner les arts et la culture sur l’ensemble du territoire québécois. Cette année, pour porter son message encore plus haut et plus fort, elle est fière d’accueillir deux nouvelles personnalités à titre d’ambassadeurs : la comédienne Sophie Cadieux et le rappeur engagé Webster.

En novembre, nous aurons le plaisir de vous présenter la nouvelle image de La Fabrique culturelle avec un contenu toujours aussi riche en découvertes culturelles. Notre ambassadeur et collaborateur de longue date à La Fab, Webster, propose un regard éclairé et singulier sur l’histoire et le patrimoine bâti dans différentes régions du Québec, avec sa websérie en cinq épisodes Artéfacts. De plus, La Fab lance ses premières séries audio, dont En filigrane, présentée par Sophie Cadieux et dans laquelle des artistes partagent une histoire marquante, un moment pivot dans leur démarche ou leur carrière. Les amateurs de balados pourront également découvrir une minisérie enregistrée en marge du Festival de contes autochtones Atalukan produite par l’équipe du Saguenay–Lac-Saint-Jean en collaboration avec Magnéto. Dès septembre, les internautes sont invités à la table ronde culturelle Quartier général, enregistrée devant public au café Chez l’Éditeur, où l’on se donne comme mission de décomplexer la culture!

LA RENTRÉE TÉLÉ-QUÉBÉCOISE SUR LE GRAND PLATEAU DE CHRISTIAN BÉGIN

Le vendredi 8 septembre à 21 h, le grand plateau estival Y’a du monde à messe prend des airs de fête pour sa toute dernière émission de la saison, alors que Christian Bégin reçoit pas moins d’une trentaine de personnalités de Télé-Québec à sa grande table pour célébrer la prochaine saison de la chaîne.

#RentréeTQc

À propos de Télé-Québec

Télé-Québec est la chaîne de télévision publique à vocation éducative et culturelle du Québec. Elle propose une programmation unique qui a pour but de cultiver le goût du savoir, de favoriser l’acquisition de connaissances, de susciter la réflexion, de promouvoir la vie artistique et culturelle d’ici ainsi que de refléter les réalités régionales et la diversité du Québec. Outre son siège social établi à Montréal, la Société compte 10 bureaux régionaux. telequebec.tv

À propos de La Fabrique culturelle
La Fabrique culturelle est la plateforme culturelle numérique multiformat de Télé-Québec. Elle est alimentée par les dix bureaux régionaux de Télé-Québec ainsi que par une centaine de partenaires du milieu culturel et les membres de la communauté. Elle a pour mandat de faire rayonner les arts et la culture en valorisant l’identité culturelle québécoise sur l’ensemble du territoire, principalement à travers la créativité de ses artistes et artisans. La Fabrique culturelle est sur Facebook, Twitter, Instagram, lafabriqueculturelle.tv

*Titre provisoire

-30-


• Découvrez notre programmation 2017-2018 [répertoire PDF] [vidéo] [présentation interactive]
• Accédez à la salle de presse (résumés et photos) de l’automne 2017


1- Numeris, InfosysTV, du 12 septembre 2016 au 30 juillet 2017 (46 semaines) et années antérieures aux dates correspondantes.

2- Numeris, InfoSys+TV, Panel audimétrique, Population francophone du Québec, 2 ans et plus, Portée cumulative 1 minute et Auditoire moyen / minute



Source : Relations de presse

Retour à la liste des communiqués